La dimension relationnelle est au cœur du métier de médecin.

Vis-à-vis des patients, de ses pairs, des soignants et de ses supérieurs, le médecin est continuellement en interaction. Cela exige de se remettre en question, de prendre du recul, de savoir gérer les relations difficiles.

Lors de situations de stress, qui sont le quotidien de la vie à l’hôpital, l’anxiété, parfois l’angoisse se propagent rapidement. Mais elles sont de bien mauvais guides, car elles biaisent notre perception de nous-mêmes et de notre environnement. Nous interprétons les comportements et propos des autres. Un cercle vicieux toxique dont personne ne ressort gagnant peut apparaître : on subit ses collègues, on se sent incompris, on a l’impression d’être le seul à trimer. 

Qu'est-ce que le leadership?

Contrairement aux idées reçues, le leadership n’est pas une qualité innée réservée aux personnes qui ont naturellement « du charisme », une grande gueule, de l’autorité ou une place dans l’organigramme. Le leadership est l’art d’influencer, de motiver, de rendre les autres capables de contribuer à l’efficacité et au succès des organisations dont ils sont membres. Un leader cultive des liens sécurisants et aide son entourage à aborder les situations difficiles. 

Au cours des études de médecine, pourtant longues, il n’y a aucun cours de leadership. Personne ne nous a appris à nous poser les bonnes questions, à prendre du recul, à gérer les situations et les équipes difficiles. On ne nous a pas appris à interagir avec un chef toxique, à canaliser une équipe qui devient dysfonctionnelle. On ne nous a pas alertés sur le danger pour une institution d’avoir trop de consensus, un mode de pensée préétabli et pas suffisamment de diversité dans ses équipes. 

Le leadership une compétence qui se développe.

Chacun.e, quelle que soit sa position dans une équipe, peut travailler sa manière de fonctionner pour contribuer positivement. Ceux qui travaillent leur leadership incarnent une base de sécurité et fournissent un soutien inestimable à leurs collègues et à leurs patients. Leur travail en est facilité. Leurs résultats personnels et ceux de leurs équipes sont meilleurs. 

Le coaching est une excellente approche pour développer son leadership. À travers des situations concrètes vécues au jour le jour, vous apprenez à mieux vous connaitre et expérimentez d’autres manières de fonctionner.

A titre d'exemple, voici quelques thématiques travaillées:

  • Comprendre et accepter son fonctionnement propre
  • Apprendre à mieux communiquer et interagir avec les autres
  • Réussir une prise de fonction
  • Relever un défi professionnel